lundi 10 février 2014

A VENDRE : derniers échantillons de Pu Er anciens (années 80 et 90)



Je proposais à la vente sous forme d'échantillons quelques très bon Pu Er anciens sélectionnés par  La Maison Des Trois Thés. Il ne reste que quelques échantillons disponibles sur les années 1980. Une dernière occasion à saisir pour goûter ce type de thés aujourd'hui soit très rares soit vendus ds prix astronomiques... Par ailleurs avec les produits sélectionnés par la M3T, on a la certitude d'avoir un produit authentique et de qualité, bien stocké, propre, sain et pas trafiqué ( ce qui est loin d'être la cas sur ce que j'ai eu l'occasion de goûter venant d'autres fournissseurs...). Ce genre d'expérience donne des repères très utiles pour apprécier d'autres expériences ultérieures. En achetant ce type de thé, vous n'achetez pas que du thé mais aussi un savoir, une expérience, de la connaissance.... Au niveau prix, pour les thés des années 80, j'ai un peu "ajutsé" relativement à l'évolution des prix du marché mais j'ai veillé à ne pas dépasser ce que je considère comme un plafond... Pour les thés des années 90, je revends quasiment au prix d'achat. J'ai aussi ajouté la brique Jiang Cheng 1989 vendue par Teamasters (que je revends à son prix d'achat de 2008).

- Galette 19 de 1980
- Galette 20 de 1983
- Galette 21 de 1990

- Tuo Cha n°10 de 1993

- Brique de Jiang Cheng année 1989 (sélection Teamsters)

- Galette 36 de 1998
- Galette 31 de 1998
- Galette 30 de 1999

Me contacter par MP si ça vous intéresse :

lejardindethomas@live.fr

Galette de l'année 1980




 Brique Jiang cheng année 1989




Galette de l'année 1990 




vendredi 17 janvier 2014

Réparation à l'or d'une théière en Zhuni de Yxing


 Il y a quelques années le couvercle de cette magnifique théière en  zhuni de Yixing (achetée à la Maison des Trois Thés) avait reçu un choc sur son couvercle et celui-ci avait un éclat assez important sur son bord. Comme la théière restait utilisable malgré son couvercle ébréché, j'ai continué à l'utiliser comme ça... Ne buvant plus de thé qu'occasionnellement je souhaitais revendre une partie de ma collection de théière ancienne, j'avais donc proposé cette théière non réparée à la vente à un prix très bas. Finalement, je me suis décider à la faire réparer pour la rendre plus présentable et agréable à utiliser. Je l'ai donc envoyée au Japon, le seul endroit où des artisans sont capable de faire de telles réparations. C'est grâce à Hidehisa de MAGOKODORO que cette réparation a pu être réalisée. C'est lui qui a servi d'intermédiaire car l'artisan réparateur ne parle que le japonais... Hide est un commerçant extrêmement sympathique, passionné et serviable, et c'est un vrai plaisir de traiter avec lui. Je vous invite à jeter un coup d'oeil à sa magnifique sélection des pièces d'artisants japonais :

 

Magokorodo website http://www.magokorodo.jp/   

Sa boutique Ebay :  http://stores.ebay.fr/MAGOKORODO

La réparation est réalisée avec une technique japonaise traditionnelle qui utilise de la laque et des métaux précieux comme l'or pour la finition. Une telle réparation nécessite plusieurs mois pour le séchage complet... La travail de cet artisan est époustouflant. Vous pouvez voir son travail sur ce lien (en japonais) :

 http://po6.nsk.ne.jp/~nusiya/

Je tiens aussi à remercier David ( du blog La voie du thé et animateur du Forum des amateurs de thé) pour avoir accompagné la théière jusqu'au Japon :)





La théière telle qu'elle était avant son voyage au Japon
( c'est intéressant d'observer la cassure attentivement car on voit que la glaise est très vitrifiée et présente une grande densité...



Quelques vues montrant la qualité exceptionnelle de la terre utilisée pour cette théière.
La texture est d'une incroyable douceur, le grain de la terre est comme du talc, et la surface présente de belles rides typiques des authentiques zhuni anciennes.
Au niveau des infusions le rendu est exceptionnel : très fragrant, adouci, complexe, long en bouche...  D'une capacité assez grande (17-18 cl) je l'utilise surtout avec des wulongs à très grandes feuilles (Gao shan cha, tie guan yin, baozhong, dan cong...)




PS : les 2 théières taiwanaises proposées à la vente précédemment sont toujours disponibles..

http://lejardindethe.blogspot.be/2013/09/a-vendre-deux-theieres-de-potier.html

lundi 23 décembre 2013

Dégustation avec Maître Tseng sur France Culture



Une dégustation de quelques thés en compagnie de Maître Tseng à écouter sur France Culture ( avec en prime le bruit continu de bouilloire.... - )

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4518633


lundi 4 novembre 2013

Dégustation comparative de Thés Jaunes : Meng Ding Huang Ya


Notes de dégustation comparative de Thés Jaunes célèbres : deux MENG DING HUANG YA  et un SI CHUAN HUANG MAO FENG (2013).

A lire sur  mon carnet:







lundi 30 septembre 2013

(A vendre) Théière Lin Guo Xian - Taiwan










Comme déjà annoncé précédemment, je me sépare de cette belle théière d'un potier taiwanais, Lin Guo Xian. Elle a été spécialement conçue pour infuser les Dan Cong, famille de thé assez exigeante en matière de théière. La terre utilisée est donc de très belle qualité. Initialement achetée à la Maison des Trois Thés.

Infos:
 lejardindethomas@live.fr


I am selling this handcrafted taiwanese teapot which comes from Maison des trois Thés in Paris. This teapot is especially made for brewing Dan Cong. The clay is very good and efficient ( so you can use it to brew other tea than Dan cong). Craftmanship is also very good.
I ship internationaly (in realiable country...) via EMS parcel and you can pay with Paypal.


mardi 17 septembre 2013

Zhuni et lumière : ombre





Une des choses qui m'a toujours le plus captivée avec les véritables zhuni de yixing, outre leurs éblouissantes performances d'infusion, c'est la manière dont elles peuvent être changeantes selon la lumière. Elles ont une texture très particulière qui les rend assez fascinantes. Cette caractéristique ne fait que croître avec l'usage qui donne assez rapidement une belle patine. On a souvent comparé le terre zhuni de yixing avec l'or pour sa rareté et sa préciosité, mais on pourrait aussi dire que, comme l'or, son éclat fascine...

Voir les postes précédents qui la montre sous différentes conditions d'éclairage.
J'avais aussi déjà publié quelques photos sur cette thématique de la lumière dans ces 2 postes de mon carnet:



Les photos de ces postes sont prises dans des conditions assez identiques à celles des derniers postes. On voit aussi comment cette théière a gagné en patine avec l'usage...

Encore un peu de "teaporn" ...


Zhuni et lumière : plein soleil de midi




Zhuni et lumière : éclairage artificiel






mardi 10 septembre 2013

(A VENDRE ) Deux théières de potier taïwanais : Yang Wen ji et Lin Guo Xian




Comme évoqué précédemment, je me sépare de quelques théières achetées il y a quelques années à la Maison des Trois Thés. Notamment ces deux taiwanaises de très belle facture. Réalisées artisanalement.  Elles sont tournées (et non façonnées comme les yixing). La finition est très soignée et soucieuse du détail.

Une Yang wen Ji au très beau design, aux parois très fines. Elle est idéale pour les wulongs taiwanais (exclusivement culottée avec ce type de thé) Prix : 300 euros 
Une Lin Guo Xian dont le mélange de terre et la forme aux parois fines sont conçus pour la famille des Dan Cong (très efficace. Exclusivement culottée avec ce type de thé) Prix : 290 euros

Toutes les deux sont dans un état impeccable, toujours utilisées et rincées avec de l'eau de source très peu minéralisée ou filtrée. De plus après quelques années d'utilisation le culottage commence à les rendre encore plus efficaces...

lejardindethomas@live.fr

I am selling this two taiwansese handcrafted teapot.


If you are interested by the topics of original zhuni teapot from Yixing you can have a look on two posts in english on my "notebook"

http://jardindethe-jardinsecret.blogspot.be/2013/09/yixing-zhuni-shui-ping-16-cl.html

http://jardindethe-jardinsecret.blogspot.be/2013/09/yixing-zhuni.html


lundi 26 août 2013

Tong Tian Xiang Dan Cong



Dégustation d'un Wulong d'exception au caractère étonnamment parfumé. Pour plus de détails, consulter mon carnet de notes de dégustation en ligne.



vendredi 26 juillet 2013

(à vendre - >> vendue) Authentique Yixing en Zhuni de Huang Long Shan 1952


Je me sépare de cette magnifique théière de Yixing achetée à la Maison des Trois Thés il y a quelques années. 
J'en ai déjà parlé plusieurs fois sur mon blog.





Voir aussi ces photos faites dans de meilleurs conditions:


C'est une pièce assez exceptionnelle pour la qualité de la terre.
(pas grand chose à voir avec ce qu'on trouve couramment sous les appelations "yixing" ou "zhuni"...)

Si l'on en croit les inscriptions du fabricant, elle est faite à partir de la véritable Zhuni de huang long shan (lieu des authentiques mines de Yixing, celles qui on fait la réputation exceptionnelle de l'appelation pour les caractéristiques uniques de sa terre... ces mines étaient complétement épuisées au milieu du XXe siècle, elles ont étés fermées dans les années 70 - d'après ce que j'ai entendu dire...)




Un lecteur sinophone m'en avait fait la traduction en anglais:

Au dessus de sceau les idéogrammes siginifient:
"ZHUNI ORIGINALE DE LA MONTAGNE HUANG LONG" (Dragon Jaune)
En desssous de sceau:
"CUITE DANS LE FOUR DE TONGXING"

Le sceau lui-même
"YANGXIAN CERAMICS COMPANY"
(Yangxian est un ancien nom pour Yixing)

Latéralement à droite on peut lire:
"Artisanat célèbre dans le monde entier"
Latéralement à gauche on peut lire:
"Produite sous des conditions rigoureuses d'inspection"

Sur la jupe du couvercle on peut lire une inscription qu'on m'a dit être une date de production :
1952 (?)



Il y a encore d'autres inscriptions, notamment à l'intérieur, sur le fond mais c'est assez peu lisible. Le dessin de branche de pin est aussi signé.

il y a aussi côté avec des inscriptions (dont j'ignore la signification précise...)




C'est une théière très lourde, faite dans une terre très dense. Elle a un son très métallique, qui sonne très haut, très aigu, un vrai son de sabre...  les parois sont un peu épaisses. Elle maintient exceptionnellemnt bien la chaleur. Elle a un rendu très précis. Elle arrondit les angles comme il faut tout en exhaltant les parfums les plus délicats.
Je l'ai principalement consacrée aux Wu Yi Yan Cha (thés de Rochers torréfiés, shui xian, bai ji guan, da hong pao, tie luo han, rou gui, etc...) et à d'autres thés plus ou moins torréfiés de Taiwan (Tie Kuan Yin de taiwan, Beauté académique, vieux wulongs de Taiwan, shui xian de taiwan, etc...). C'est la théière idéale pour ce genre de thé ( mais on pourrait très bien imaginer y faire autre chose...)
Elle est en excellent état. Toujours utilisée et entretenue avec soin (utilisé et lavée uniquement avec de l'eau de source la plus pure). Seul défaut, il y a un tout petit éclat sur la jupe intérieur du couvercle.


Pour plus d'infos (prix et conditions) me contacter personellement via mail :

lejardindethomas@live.fr





mardi 23 juillet 2013

Retour à l'argentique...



Hasselblad - Planar 80mm F2,8
Kodak Tmax 400


lundi 18 mars 2013

( A vendre ) échantillons de Pu Er ancien : Galette n° 21 de 1990




Galette de Pu Er cru de 1990 fabriqué par la CNNP et vendue par la Maison des Trois Thés,



NOTES DE DEGUSTATION :

-  Sur les feuilles sèches: pas de surprise, ça sent le bon vieux Pu Er cru vieilli, unique et inimitable. Dans la théière chaude, c'est un vrai régal de sentir tout ce qui se prépare pour la dégustation à venir : ça m'évoque lieux chargés  par le spiritualité et patinés par les années - chapelle perdue dans les montagnes, avec ses belles boiseries soigneusement entretenues, bibliothèque pleine de vieux livres reliés... Je pense aussi à la nature, la fraîcheur  minérale alliée à la douce chaleur caressante de  l'humus de la terre. Du Pu Er Classique!
Pour être plus précis concernant la personnalité propre de ce thé, je lui trouve un parfum très doux et presque sucré, une odeur de sucre brun ou de cassonade (quelques chose dans la genre), de la chicorée en poudre, des épices, des brindilles séchées par le soleil, un caractère poudré...

- Après infusion, à la tasse, c'est très doux et sucré, réconfortant, frais et chaleureux. C'est épicé et fruité. La liqueur est très pure et transparente ( ce qui dénote que malgré la réputation de "stockage humide" qui entoure les pu er anciens, on a ici à faire à un produit très propre et bien géré, rien de lourd ou de pâteux, rien de âcre non plus ...) . Au fil des infusion, le fruit se fait plus présent, quelque chose comme de la mirabelle. On retrouve les notes classiques du pu er : épices, bois, boiserie cirée, vannerie, la pierre, la talc...  Une belle sensation rafraîchissante accompagne toute la dégustation. Pour résumer, un pu er très classique avec un caractère doux, sucré et fruité et une belle fraîcheur, sans doute due au fait que ce Pu er n'a que 23 ans

Comparativement aux dégustations plus anciennes de ce Pu Er, j'ai pu noter une belle transformation vers la maturité qui se traduit au profit d'un caractère plus fruité et sucré, alors que précédemment, on percevait plus la jeunesse de ce thé, il lui restait une verdeur et une nature un peu hybride, maturité et jeunesse. J'ai comme l'impression qu'il vient  de passer du côté de vieux Pu Er, on perçoit moins son caractère jeune, il se rapproche des Galette plus anciennes des années 80.


Si vous voulez le goûter, il ne me reste quelques échantillons à vendre (de même que d'autre Pu er anciens de la Maison des Trois Thés à Paris), vous pouvez me contacter via ce mail:

 lejardindethomas@live.fr

http://lejardindethe.blogspot.be/2012/12/echantillons-de-pu-er-anciens-vendre.html






mardi 18 décembre 2012

Le blog alternatif du Jardin de Thé : mon carnet de notes de dégustation en ligne




Depuis quelques temps, je tiens un carnet de notes de dégustation en ligne. Comme ces pages n'avaient pas la prétention d'être un "vrai" blog avec de "vrais" articles mais de simples notes pour garder une mémoire des choses bues, donc un objectif personnel, je n'avais pas jugé bon de le mettre en accès libre - On lit déjà assez de choses sans intérêt sur le net... J'y avais juste convié quelques amis.
Aujourd'hui afin de faciliter l'accessibilité à ces pages (en évitant les mots de passe et les créations de profils blogger) , et comme de toute façon ces pages ne contenaient aucun "secret défense", je les mets en accès libre.
Je conserverai le jardin de thé pour y faire des articles à caractère plus général, et réserverai le "jardin secret" pour mes notes de dégustation personnelles (et très subjectives). Sur ce carnet de notes un index thématique permet de retrouver facilement les thés.


***

vendredi 7 décembre 2012

Echantillons de Pu Er anciens à vendre



Je souhaite me séparer d'une partie de mon stock de Pu Er des années 80 et 90. Je les propose à la vente sous forme d'échantillons. Ces galettes viennent presque exclusivement de la Maison des Trois Thés, c'est donc une assurance quand à l'authenticité et à  la très bonne qualité de ce type de thé. La plupart sont aujourd'hui de vrais raretés complètement introuvables... C'est donc l'occasion de goûter à cette expérience unique des Pu Er crus viellis.

Je propose les références suivantes :

- Galette 19 de 1980
- Galette 20 de 1983
- Galette 21 de 1990
- Un demi Carré n°4 de 1985
- Tuo Cha n°10 de 1993
- Galette 36 de 1998
- Galette 31 de 1998
- Galette 30 de 1999

- 25 gr de Liu Bao de 1958 (vrac M3T)

- Brique Jiang Cheng de 1989 (sélection Teamasters)

J'ai accordé le soin le plus méticuleux pour le stockage de ces thés: un environnement sain sans odeurs exogènes, une pièce qui sert de bureau et de bibiliothèque dans une maison située en pleine nature, boites en paille saine et inodore, emballage en papier de riz...

Pour éviter de multiplier trop les paquets et les visites à la poste, j'ai fixé un minimum de 30 gr pour les thé les plus anciens et les plus rares, le minimum est de 50 gr pour les plus récents (fin années 90). Mais on peut toujours demander à avoir un échantillon plus gros, à condition qu'il y ait de la disponibilité... Certains, trop difficiles à séparer sans faire trop de miettes, comme la carré et le tuo, sont à prendre tels quels. Les échantillons sont livrés dans des sachets neufs (zippables en alu plastifié).

Pour les prix et plus d'infos, merci de m'envoyer un mail :

lejardindethomas@live.fr

mercredi 8 septembre 2010

Archives: Kung Fu Cha IV - notes personnelles du 9 janvier 2010 à propos des notions Temps/dosages sur les Wu Yi Yan Cha

Suite au très intéressant article de David du blog "la voie de thé", à propos des questions de dosage et de temps d'infusion, je mets en ligne ces quelques notes personnelles écrites en Janvier 2010. J'espère qu'elle pourront compléter mes autres articles sur le sujet... Mon point de vue actuel sur la question, est qu'il ne faut pas trop s'enfermer dans des recettes (surtout si on est débutant) et plutôt expérimenter différentes configuration pour explorer les différentes facettes potentielles d'un thé... Chercher aussi à trouver ce qu'on aime d'un point de vue personnel plutôt qu'imiter ce qu'on a vu aillleurs...

<< Retour à une consommation assidue des Rochers depuis un petit moment. Sans doute que le climat polaire actuel y est un peu pour queqlque chose. Ce style de thé va bien pour coocooner bien au chaud chez soi...

Un retour qui se fait aussi sur de nouvelles bases techniques : après avoir exploré le "doser très fort-infuser assez court" et être passé ensuite au "doser modérement- infuser très longtemps", je cherche actuellement à réunir dans un compromis les apports de ces 2 orientations techniques opposées... L'objectif est d'avoir une infusion très fragrante et détaillée au nez, tout en ayant une bouche ronde intense... recherche d'équilibre, de compromis, de "voie du milieu", de balance entre les composantes... asssez "asiatique" comme idée...
Bref, ça va vers le " Doser assez fort - infusuer assez longtemps", MAIS ni trop ni trop peu...

Alors, recherche dans cette direction:

- Doser "abondamment", mais pas trop, disons que le thé doit bien occuper l'espace sans être à l'étroit...7 gr pour la théière "branche de pin" de 14 cl, une bonne moyenne - 4,5 à 5 gr pour un Zhong

- Infuser relativement longtemps pour le dosage, mais ni trop ni trop peu... L'objectif est d'infuser suffisament pour faire sortir un max de notes aromatiques tout en conservant une clarté expressive qui laisse une place aux notes les plus délicates. Donc pas trop, sinon on écrase un peu les parfums les plus délicats par des notes un peu lourdes... Suffisament longtemps pour faire sortir les sucres et arrondir la bouche (mais pas trop sinon on alourdi un peu trop la liqueur, ce qui la fait aussi perdre en vivacité et la rend un peu terne, sans éclat...) 1'25 à 1'50 suivant le thé pour un début (ou ce qu'on souhaite comme réglage) une bonne fourchette pour un compromis... >>

mercredi 25 août 2010

Théière Watanabe Tozo


Il y a quelques temps, je faisais part dans ces pages de mon souhait de me séparer d'une très belle théière réalisée par Monsieur Watanabe Tozo, un très talentueux potier japonais utilisant de la terre rouge de Sado... C'est toujours d'actualité. Mais comme, entre-temps, les prix de vente de ces théières ont fortement diminué, et que je ne souhaitais pas la brader à un prix très inférieur à ce qu'elle m'a couté, la perspective de lui trouver un acquéreur est devenue de plus en plus illusoire... Je ne souhaitais pas descendre en dessous des 180 euros, ce qui reste assez proche des prix actuels ( l'origine, elle coutait 28.000 JPY...)

De plus en plus résigné à l'idée de devoir la garder, je l'ai souvent utilisée avce des thés verts japonais. Et je dois avouer, que dans ce domaine de comptétances, c'est difficile de trouver mieux. Les résultats sont très intéressant... Je trouve qu'il y a une belle affinité entre les verts japonais et les Théières Watanabe Tozo... Toutefois, pour mon style de consommation de verts, sa contenance de 13 cl est un peu réduite. Un modèle un peu plus grand (20 cl) aurait mieux convenu... Je serais assez partant, si ça intéressait quelqu'un, de l'échanger contre un modèle plus grand du même potier (on ne sait jamais ...)