mardi 1 décembre 2009

Da Hong Pao 4












Da Hong Pao.
Grand classique du Wulong du Fujian, ici dans une version très bien torréfiée.

6 commentaires:

Arno a dit…

Bonjour Thomas,
Pour toi, quels paramètres d'infusion sont judicieux avec de tels "mégalithes" ?

Infusion courtes, semi-longues, longues, quel grammage, etc... ?

Thomas a dit…

Ma préférence personnelle pour les Rochers, en ce qui concerne la technique d'infusion:

- dosage généreux:
je dose à 6- 6,5 gr pour ma théière à la "branche de pin", qui doit faire 14 cl environ. 4 gr en zhong

- infusions longues:
Départ à 3 min ou 2 min 30, quelques passages avec ces temps là, ensuite, quand ça faibli, je pousse, 3'30, 4', etc.

Ce sont mes paramètres de base pour les Rochers. Ensuite, suivant certains cas particulier, on peut choisir d'adapter un peu (par exemple, un thé comme DHP 2 est vraiment très puissant et concentré, ce n'est pas la peine de trop doser, 5 gr peut suffire amplement à faire de nombreuses infusions gouteuses)

Cette manière d'infuser avec des temps longs, tarvaille surtout à bien fignoler la bouche et la persistence du thé dans la bouche, la finale onctueuse et sucrée de cette famille... certaine personne plus orientées sur le "nez" et l'attaque fragrante préféreront peut-être faire plus court pour mieux garder certaines subtilités...

Aussi, commme on infuse longtemps sur de gros dosages, je conseille de ne pas utiliser des théières avec un volume très réduit, qui ont une assez mauvaise inertie thérmique, en raison de leur petite taille...

Pour te donner des infos plus précises sur ces 2 thés en particulier, faudra que je les refasse, je viens juste de les racheter... mais je les ai pas mal pratiqué dans le passé avec des infusions plus courtes, je verrai si la longueur leur convient. d'après mes premiers essais, il semble que oui...

Si tu as des expériences d'infusions avec les rochers, tu peux en faire part ici, c'est toujours bienvennu!

Thomas a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Arno a dit…

Généralement, je dose à 4,5-5g minimum pour 10cl, dans une théière qui chauffe bien.
Quelques essais avec des dosages de cowboy sur des temps courts (15s-20s sur la 1ère infusion) ne m'ont pas donné entière satisfaction.
Selon les rochers, ça sera plutôt :
- début à 45s, puis 40s, 1min, 1min15, etc... Notamment pour certains qui m'ont semblé bien attaquer bien en bouche (Shui Xian et autres)
- ou pour d'autres, début à 1min30-2min voire 2min30... Je pense à des personnalités plus timides comme Bai Sui Xiang 2, ou Jin Lin Tiao.

Je reste assez peu complice du zhong avec les rochers, sauf quand il s'agit de faire connaissance pour la première fois.

Je n'en suis qu'au début d'une longue aventure avec les Rochers. J'en bois peu souvent, mais j'expérimente pas mal avec les temps d'infusion, notamment avec les notions que je peux glaner sur ton blog, ou sur Liqueur de Thé (Alain)... :)
Je n'ai pas encore essayé les grandes références comme ces Da Hong Pao, cela viendra en temps voulu...

Thomas a dit…

Merci Arno pour ta contribution!

Pour savoir ce su'il faut faire en matière d'infusion, le mieux c'est toujours d'essayer soi-même différentes configuration avec un même thé, ça permet de voir ses différentes facettes sour des angles différents.

l'idéal pour comprendre la relation entre la dynamique du rendu et les durées d'infusion, c'est de faire la comparaison en paralèlle: prendre deux Zhong identique, y metre 4 gr de thé: infuser en même temps, un avec des temps courts (genre 1 min ou 1'30"), l'autre avec des temps longs (genre 3 min).
c'est très intéressant à faire, faut juste avoir très soif pour boir etout en double, mais ça permet de bien percevoir ce qui se passe. Mais, bien souvent, le bel équilibre se trouve dans les infusions semi-longues...

Thomas a dit…

POUR DA HONG PAO 4:

Après de multiples essais de différentes formules d'infusion, celle qui m'a le plus plus, c'est un dosage assez fort avec des temps assez modérés au début, longs ensuite:

7 gr dans ma Yixing "branche de Pin"

1'25
1'25
1'45
2'
2'45
3'40
4'40
5'40
6'40
8'
10'
4h
5'


cette formule fait, à mon avis, une bonne balance entre les notes de tête les plus volatiles et les notes de fond qui donnent du corps de de l'onctuosité à la liqueur, tout en évitant de trop l'alourdir, et en évitant aussi de faire sortir trop les tannins avce des infusions un peu pousées (un eptite astringeance peut apparaitre quand on pousse un peu trop rapidement ce thé). Cela donne une concentration que je trouve "medium", avec une bonne homogénéité au fil des infusions...