mercredi 25 mars 2009

Mouai....






On reparlais récement du fameux petit paquet jaune... Cela faisait des années que je n'avais pas retâté ce "brevage". Alors un petit sachet dans un Zhong, et hop, le tour est joué! ....Finalement, ça reste bien pratique ce système... y'a plus qu' à boire.... Mouai, alors, c'est quand même pas terrible... No comment... Faut vraiment avoir très soif pour avaler ça. Ca passe mieux avec du sucre...
Je maintiens toutefois que c'est bien plus buvable que certains wulong loupés (genre les dong ding torréfiés qui sentent sentent la mouette mazoutée échouée sur un banc d'algues...) ou les pu er "cuits" qui sentent le poisson pourri oublié au fond d'un urinoir publique (ou encore ceux qui évoquent les vieux mégots de clopes marinés dans du lait de soja.... mmmhhh!)

C'est quand même invraisemblable que de cette "chose" arrive à s'implanter en chine....

Une chose que je me demande, c'est si le goût de ces sachet a évolué au cours du temps... (Certains produits industriels que l'on croit immuable en goût au cours du temps on en fait évolué. seulement, les producteurs de ces produits modifient très progressivement les quantités de manière à ce que les consommateurs ne remarquent rien... Ainsi, il parait que les bières belges du genre "pils" sont beaucoup plus sucrées que ce qu'elles n'était avant ( même chose pour le pain qui est de plus en plus riche en sel))

9 commentaires:

Loula a dit…

C'est vrai que ce genre de produit change et qu'on retrouve rarement la sensation d'il y a longtemps quand on re-goûte. Mais comme ton goût en thé a évolué aussi...

Antonio a dit…

Twinings propose dans certains pays (comme l'Italie, où le thé est encore consideré comme un remède contre le rhume...) un puerh en sachet ... apparemment de la brisure d'un shu, horrible... j'ai eu même le courage de montrer le sachet à Mme Tseng... nous l'avons essayé ensemble, en zhong... Je vous laisse imaginer son opinion... eheh ;-)

T.alain a dit…

mouaiiii.....

ginkgo a dit…

les photos sont trop belles pour ces sachets infâmes....dans le style je préfère Twinnings , là c'est amer-poussière

Raphael a dit…

To drink this, we have to think
We are the robots.
Tik took tik took tik took tik
We are the robots.

Thomas a dit…

ah ah... ;-)

c'est bien ça, exactement, le thé des Robots... j'imagine bien les "Robots" à la cafet en train de siroter ce genre de truc...


Bravo Antonio, réussir à faire essayer du Pu er en sachet à Mme Tseng, fallait le faire... Chapeau!


C'est vrai que twinnings, c'est un peu mieux

Cha & Cha a dit…

Bien vu cher dégustateur de thé ! Pas étonnant que les Pu'Er aient un goût d'urinoire ! Il faut quand-même savoir que les petits malins de Chinois, vu l'engouement des occidentaux pour ce thé et le côté business lucratif qui en découle , fabriquent des "vieux Pu'Er" en les arrosant d'urine de porc. Il faut bien du courage pour en boire quand on le sait !!!
Pour info, il y a douze ans on ne trouvait pas autant de Pu'Er en Chine que maintenant ... Ce qui explique ces générations spontanées de galettes de Pu'Er comme mentionné ci-dessus ... Bonnes dégustations

Cha & Cha a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Cha & Cha a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.