vendredi 17 janvier 2014

Réparation à l'or d'une théière en Zhuni de Yxing


 Il y a quelques années le couvercle de cette magnifique théière en  zhuni de Yixing (achetée à la Maison des Trois Thés) avait reçu un choc sur son couvercle et celui-ci avait un éclat assez important sur son bord. Comme la théière restait utilisable malgré son couvercle ébréché, j'ai continué à l'utiliser comme ça... Ne buvant plus de thé qu'occasionnellement je souhaitais revendre une partie de ma collection de théière ancienne, j'avais donc proposé cette théière non réparée à la vente à un prix très bas. Finalement, je me suis décider à la faire réparer pour la rendre plus présentable et agréable à utiliser. Je l'ai donc envoyée au Japon, le seul endroit où des artisans sont capable de faire de telles réparations. C'est grâce à Hidehisa de MAGOKODORO que cette réparation a pu être réalisée. C'est lui qui a servi d'intermédiaire car l'artisan réparateur ne parle que le japonais... Hide est un commerçant extrêmement sympathique, passionné et serviable, et c'est un vrai plaisir de traiter avec lui. Je vous invite à jeter un coup d'oeil à sa magnifique sélection des pièces d'artisants japonais :

 

Magokorodo website http://www.magokorodo.jp/   

Sa boutique Ebay :  http://stores.ebay.fr/MAGOKORODO

La réparation est réalisée avec une technique japonaise traditionnelle qui utilise de la laque et des métaux précieux comme l'or pour la finition. Une telle réparation nécessite plusieurs mois pour le séchage complet... La travail de cet artisan est époustouflant. Vous pouvez voir son travail sur ce lien (en japonais) :

 http://po6.nsk.ne.jp/~nusiya/

Je tiens aussi à remercier David ( du blog La voie du thé et animateur du Forum des amateurs de thé) pour avoir accompagné la théière jusqu'au Japon :)





La théière telle qu'elle était avant son voyage au Japon
( c'est intéressant d'observer la cassure attentivement car on voit que la glaise est très vitrifiée et présente une grande densité...



Quelques vues montrant la qualité exceptionnelle de la terre utilisée pour cette théière.
La texture est d'une incroyable douceur, le grain de la terre est comme du talc, et la surface présente de belles rides typiques des authentiques zhuni anciennes.
Au niveau des infusions le rendu est exceptionnel : très fragrant, adouci, complexe, long en bouche...  D'une capacité assez grande (17-18 cl) je l'utilise surtout avec des wulongs à très grandes feuilles (Gao shan cha, tie guan yin, baozhong, dan cong...)




PS : les 2 théières taiwanaises proposées à la vente précédemment sont toujours disponibles..

http://lejardindethe.blogspot.be/2013/09/a-vendre-deux-theieres-de-potier.html

1 commentaire:

edp a dit…

Pour information, Catherine Nicolas applique également ces techniques.

http://www.cigaletv.com/Laqueur-Catherine-NICOLAS_a104.html

J'ai même ouï dire que certains musées japonais lui envoient des pièces pour restauration.